un Mahé 36 en vadrouille

  • [blog] Bel ami

    mercredi 30 mars 2022

    Non, pas celui là. L’autre, . Il est là. Enfin, pas lui, mais son frère jumeau. Gréé pareil, génois et trinquette sur enrouleur, arceau supportant les panneaux solaires à l’arrière. Gris, et un bandeau bleu, plutôt que blanc et rouge, moins beau, bien sûr. Mais c’est lui. Bouffée de souvenirs.

    Il est de la même longueur que Escales, à peine 11m. Moins large bien sûr, et plus bas sur l’eau aussi. Pourtant conçu à la même époque, ou même plus tôt (fin des années 90), il était non seulement mieux conçu mais mieux construit aussi. Un bateau solide, rigide, où tout était bien pensé, de l’électricité à l’accastillage, et en prime, avec probablement plus de rangements disponibles que sur Escales, pour une surface habitable assez comparable (28m2 sur Escales).

    Pourtant je n’en ai aucune nostalgie, ni le regrette. Il était trop exigeant pour mes capacités, en solitaire de surcroît. Il naviguait bien, oh oui, mais au prix de l’inconfort propre à tout monocoque, mais aussi à une exigence physique due à une plus grande surface de toile, et une ergonomie qui était largement perfectible - et se faisait particulièrement sentir à mener en solo.

    Mais bel ami reste et restera à jamais celui de mon grand saut dans le bain, celui sans lequel je n’aurais pas osé être là aujourd’hui, malgré tout (et le reste), celui qui m’a montré que tout était possible, à condition d’accepter les compromis nécessaires, et de se lancer.
    Car au final, c’était la clé avec lui, et encore aujourd’hui : oser se lancer. Le reste suit, une fois qu’on est décidé.