Escales
un Mahé 36 en vadrouille

Accueil > blog > Crabe attaque !

[blog] Crabe attaque !

dimanche 7 juin 2020

A quelques jours près, voilà trois mois que je suis ici, aux Saintes. Arrivé trois jours avant le début du confinement, juste de quoi profiter d’un repas au restaurant, et d’un apéro sur un bateau copain.

Sur les 80 (et quelques) bateaux mouillés dans la baie des Saintes, nous aurons été à peine une trentaine à résister aux injonctions des autorités locales, qui souhaitaient nous (voir) dégager pour rester dans un entre-soi faussement rassurant, et hautement xénophobe. Illégaux sur notre propre territoire, nous avons du nous organiser, et batailler contre la mairie, gendarmerie, parfois même la préfecture pour faire face à des décisions ubuesques, parfois illégales ; essayer de comprendre des injonctions contradictoires entre autorités et conflits de compétences. Les premières semaines ont été compliquées à gérer, puis les choses ont pris un cours plus serein, les uns et les autres s’accommodant de leurs peurs et d’une situation qui s’installait dans la durée. Et puis il nous a fallu encore attendre, une fois le confinement passé, qu’on nous autorise à naviguer librement autour de la Guadeloupe (depuis le 4 juin), et entre les îles françaises (à partir de demain, lundi 8 juin). Enfin !

La saison cyclonique a officiellement commencé depuis le début du mois, et elle devrait être chargée. L’île de Grenade, après des semaines de palabres, a enfin entre-ouvert ses frontières, nous sommes assurés d’être à l’abri, il nous faudra juste subir une quatorzaine et un test .

Depuis quelques jours, je me prépare, comme les autres : rangement du bateau, vérification des éléments de sécurité, et nettoyage de la coque. C’est une vraie jungle la dessous, à tel point qu’une petite colonie de crabes y a élu domicile. Il y ont même probablement établi un nid, j’ai cru voir en grattant la coque à coup de spatule des bébés crabe s’enfuir devant la déforestation qui s’annonçait. J’ai eu beau faire attention à eux, ils n’ont pas apprécié (et je les comprends) l’œuvre de destruction massive, et l’un deux -la mère je pense, la plus petite des deux crabes adultes- m’a littéralement sauté sur le bras, me pincant plusieurs fois pour se défendre.

C’est le 50e anniversaire de mariage des Suisses de Sherbro !
Télécharger (393.3 ko)

Demain, je mets les voiles -enfin !- pour un petit bout de traversée, vers Pointe à Pitre. Juste le temps de faire quelques démarches, et un gros plein. Puis nous nous retrouvons, les quatre bateaux qui passeront la quatorzaine en même temps à Grenade, à Marie Galante, où nous attendrons sagement la date du départ pour le sud, pour respecter le créneau d’arrivée qui nous a été donné.

Vos commentaires

blog | photos | depuis le début | tweets | Suivre la vie du site RSS 2.0 | made with SPIP depuis 2003